vouées à éclater… ou pas!

Voici une série d’objets que j’avais pensé comme des patères, des objets à suspendre pour y accrocher des bijoux, des foulards…

Leur nom vient du fait que la marqueterie a pu se détacher de son support lorsque j’ai fabriqué ces objets en 2014.

Depuis ils ont été plusieurs fois déplacés, mis au chaud, au froid pour éprouver les placages qui ont l’air de tenir pour les 16 spécimens qui restent (sur la vingtaine fabriquée).

Ces objets sont en chêne massif et plaqués de peuplier, de charme, de hêtre teintés.